Midi Bascule

S3E18 Chronique de Candice - La fraîcheur érotique d’Ulli Lust

Qui dit BD libre dit BD érotique. Retour sur "AirPussy", sorti il y a 15 ans, de l’illustratrice autrichienne Ulli Lust. Avec un ton décalé, elle revisite le mythe de la déesse de la nature, lui donnant un super pouvoir: celui de s’envoyer en l'air.

Ça commence avec la fonte des neiges. Puis, un bain chaud pour sortir de l’hiver. Ça mousse, ça mousse et ça s’envole en l’air. Littéralement. C’est Airpussy, l’héroïne dessinée par Ulli Lust, qui explore les joies de l’onanisme dans sa baignoire. Plus elle se touche, plus son corps entre en lévitation et se retrouve entouré d’une nuée de nuages. C’est beau, c’est poétique et surtout, c’est un message très fort: celui de la désacralisation du plaisir féminin. Oui, les filles se touchent sous la douche.

Ça continue de plus belle. Airpussy part à l’assaut de la ville, en quête de chair fraîche. Elle siffle les hommes qu’elle croise dans la rue et elle n’hésite pas à se caresser devant ce qui ressemble à un tournage de film X à la fenêtre d’un immeuble. Les rôles sont inversés et les personnages masculins sont au service de l’émancipation féminine.

Airpussy déambule nue sous son manteau rouge, elle porte des longues bottes noires et un large chapeau de mousseline blanche qui ressemble à une auréole et qu’elle ne quitte jamais, même dans ses activités érotiques les plus physiques.

Les corps sont nus, le plus souvent. C’est plus pratique. Ulli Lust nous invite à réfléchir sur notre rapport au corps et ses injonctions. Elle normalise la nudité en revenant à l’essence originelle. Elle revient aux sources, aux mythes, à la création.

AirPussy c’est en fait la déesse de la terre. Isis, Cérès, Cybèle, Artémis, Héra, Aphrodite, Vénus, Diane, Tiamat, et d’autres encore. Toutes celles qui fécondent le printemps et réveillent la nature endormie par l’hiver en faisant l’amour. Symbole de vie et de fertilité. Bon, c’est un peu le récit de la libération sexuelle aussi.

Un trait tout en rondeur pour évoquer les courbes et les fantasmes qui vont avec. Une bichromie rouge et bleue pour passer du chaud au froid, et inversement. Un gaufrier de 9 cases qui parfois communiquent entre elles et vont jusqu’à l’explosion et la fusion, selon l’intensité des ébats. Et surtout, pas un mot, pas une parole. Même pas d’onomatopées. Ulli Lust suggère sans dire et c’est encore plus fort. Le tout fourmille de détails que l'on redécouvre à chaque lecture.

Ulli Lust, c’est une autrice, illustratrice et éditrice autrichienne basée à Berlin. Elle est punk et elle a commencé avec des livres pour enfants avant de faire dans la BD érotico-mythologique avec la série Spring Poems, dont AirPussy fait partie, publiée sur la plateforme Electro Comics qu’elle a créée. Elle a aussi fait des albums autobiographiques et une adaptation de Voix de la nuit, la rencontre entre la fille de Goebbels et un acousticien. On est sur un parcours et une biblio assez dingue.

Ulli Lust casse les codes. Elle crée des personnages féminins forts et affranchis de toutes les conventions sociales et sexuelles. On fait l’amour avec des animaux, dans l’espace public, avec des fruits, avec des personnes de même sexe. Il y en a pour tous les goûts.      

Tout ça avec un ton décalé, libre et affranchi, loufoque, voire comique de situation. Dont une scène exquise au rayon fruits et légumes d’un supermarché. Je n'en dis pas plus.

Airpussy est clairement le meilleur moyen de s’envoyer en l’air.

---
Émission diffusée le 9 février 2024 sur Radio Vostok, enregistrée au Service de la culture de Meyrin le 8 décembre 2023
Publiée le 12 février 2024

0:00 / 0:00