Midi Bascule

S3E16 Chronique de Candice - La résilience, c’est pas un commentaire Facebook qui dit «courage ma belle»

Pas facile d'être résiliente quand on n'a pas vécu de chocs traumatiques. Ou tout simplement quand on n'en a pas envie. Est-ce que c’est grave? Candice Savoyat essaie de faire le point sur son rapport torturé à la résilience.

Juillet 2022. Festival de la Cité. Lausanne. Jusqu’ici, tout va bien, du moins, c’est ce que je crois. Je vais voir le spectacle de Joël Maillard intitulé Résilience mon cul. Je ne vais pas vous raconter le spectacle, mais à la fin, il meurt. Non, je rigole. À la fin, il invite une personne du public à le rejoindre sur scène pour lui donner un cadeau, emballé dans un papier cadeau assorti à sa chemise. C’est vraiment le même motif et les mêmes couleurs. C’est très fort.  

Chez moi, mon père avait la chemise assortie à la nappe de la table. C’est un peu moins fort, mais j’avais quand même envie de le préciser. Du coup, on attend que quelqu’un se lève pour aller récupérer le cadeau et que le spectacle se termine. Et là, mon mec me dit est ce que tu crois que j’y vais? Je lui dit oui. Il y va. Il discute sur scène avec Joël du papier cadeau assorti à sa chemise, il ouvre le cadeau, c’est un livre.

Le lendemain, mon mec se barre en vacances. Avec le livre. Deux semaines plus tard, il rentre et il me quitte. Direct. Sans appel. Alors Joël, qu’est ce qu’il y avait écrit dans ce livre? Non mais sérieusement. Parce que là, autant vous dire que j’étais TOUT sauf résiliente. J’en ai chié. Et ça a duré des mois. Suivi psy intensifié, médocs, la totale. Tout ça à cause d’un livre en lien avec la soi-disant ré-si-lience! J’aurais aimé poser cette question frontalement à Joël aujourd’hui, mais il a refusé notre invitation à venir s’exprimer en direct. Comme par hasard!

Tout ça pour dire que je ne pense pas être la bonne personne pour parler du concept de résilience. Selon mon ami Wikipedia, la résilience est un phénomène psychologique qui consiste, pour un individu affecté par un traumatisme, à prendre acte de l'événement traumatique de manière à ne pas, ou plus, vivre dans le malheur et à se reconstruire d'une façon socialement acceptable. Absolument pas moi! Est-ce que je me suis reconstruite de façon socialement acceptable? Pas du tout! La preuve, je viens vous déballer ma rupture foireuse au bureau. Et même pas à la pause café, carrément en direct à l’antenne. Je ne vois pas ce qu’il peut y avoir de socialement acceptable là-dedans.

L’autre problème de la résilience, c’est la partie surmonter les chocs traumatiques. Moi, les choses les plus traumatiques que j’ai vécus dans ma vie, ce sont les ruptures amoureuses. Alors on va peut-être se calmer avec le concept de résilience. Peut-être que ce n'est pas pour moi, c’est tout. Et franchement, vous savez quoi? Et bah j’accepte. Voilà, j’accepte. La résilience, ce n'est pas pour moi. Je laisse ça aux autres. Celleux qui en ont vraiment besoin.

Parce que la résilience, ce n'est pas une mode, c’est un instinct de survie. Ce n'est pas un commentaire Facebook qui dit courage ma belle. C’est pour les choses INsurmontables. Les séismes, les attentats, les génocides, la colonisation, la prison, la guerre, les viols, les infanticides, l’inceste, l’esclavage, Cyril Hanouna. Les vrais problèmes de la société. Pas les peines de cœur que l'on peut régler avec une bouteille de whisky. 

Encore une chose. Est-ce que l'on peut dire à nos amis journalistes d’arrêter d’utiliser ce mot à tout va? Franchement, depuis le 1er janvier, ça n’arrête pas de pleuvoir la titraille à la résilience: 5 podcasts sur la résilience à découvrir pour renforcer son courage, Conseils pour une meilleure résilience financière, Une chatte craintive, mais pleine de résilience, laisse d’adorables chiens s’approcher de ses chatons, La résilience du système TikTok, Résilience et pugnacité pour 2024, La résilience, un outil de management efficace.

Non mais on va où là? Franchement arrêtez. Parce que bientôt, il va falloir être résilient à l’injonction à la résilience.

---
Émission diffusée sur Radio Vostok en direct du Service de la culture de Meyrin, le 26 janvier 2024
Publiée le 30 janvier 2024

0:00 / 0:00