Midi Bascule

S3E14 Intégrale - Du numérique dans l'art à l'art numérique

La création numérique est au carrefour de nombreuses disciplines artistiques, mais cette position n'avantage pas toujours les artistes dans la production de leurs projets.

Le numérique dans l'art

Si certain·e·s créateur·rice·s utilisent les technologies dans leurs œuvres depuis les années 1940, la reconnaissance d’un domaine à part entière par les organismes subventionneurs prend aujourd'hui un tournant. Jusqu’à récemment, les artistes digitaux qui souhaitaient obtenir des fonds effectuaient leurs demandes auprès des entités responsables de leur secteur d’activité initial. Les performances scéniques immersives pouvaient être tantôt financées par la catégorie théâtre, tantôt par la danse. Quant aux bandes dessinées numériques, elles obtenaient des soutiens à l’édition.

Reconnaître un domaine artistique

Le paysage des aides financières se métamorphose: en 2023, la Ville de Genève lance ses premières bourses entièrement dédiées à la création digitale et, plus largement en Romandie, un Pôle de création numérique voit le jour. Pourquoi créer une catégorie numérique distincte alors que le digital est présent dans la plupart des disciplines artistiques? La branche est vaste, elle regroupe l’intelligence artificielle, les réalités virtuelles ou augmentées, en passant, entre autres, par les jeux vidéos. Comment mettre les technologies au service des histoires racontées? Peut-on appeler artistes les personnes qui tapent des lignes de code sur un clavier? Que disent ces évolutions sur le devenir du monde?

Le numérique comme art

Emmanuel Cuénod prend la direction du Pôle de création numérique en 2022. À la tête du Geneva International Film Festival entre 2013 et 2020, il considère les frontières entre les disciplines artistiques comme importantes dans le processus de financement des œuvres, mais restrictives lorsque l'utilisation de technologies numériques est perçue comme une menace pour les autres formes de création.

Rien ne l'emporte sur l'autre.

Au sein du GIFF, la télévision, le cinéma et les œuvres numériques dialoguent sans prendre le pas sur l'autre. Selon lui, la difficulté des créateur·rice·s numériques aujourd'hui réside dans l'accès à un financement reconnaissant leur discipline en tant que telle. Une création numérique doit souvent piocher dans des budgets alloués à d'autres domaines, en tordant son concept pour entrer dans les cases. Ainsi, un jeu vidéo doit par exemple intégrer un aspect théâtral, lyrique ou collaborer avec une compagnie de danse pour obtenir les fonds nécessaires à sa production, provenant des budgets de ces disciplines.

Rendre compte du réel avec le numérique

Camille de Dieu est une artiste numérique genevoise, co-fondatrice du studio z1, avec Laurent Novac. Lucie Eidenbenz est allée à leur rencontre. Dans sa pratique, Camille de Dieu s’intéresse à ce que le numérique a de vivant et à la façon dont il peut en rendre compte. Adriana de Pesters est créatrice de jeux vidéos et lauréate 2023 des bourses de recherche et développement pour un projet de création numérique de Genève. Son dernier projet, Echo of the Waves, reprend l'esthétique de l'aquarelle sur papier, inspirée par les dessins de sa sœur Eléonor de Pesters, retravaillés sur tablette. Les joueur·euse·s pourront suivre le parcours du protagoniste, qui voyage en bateau d'île en île, en quête de compréhension du monde et de lui-même. Son instrument de musique lui permet de se connecter à la nature. José Lillo, de son côté, ne découvre pas un monde poétique et coloré à coups de pinceaux et de notes de musique, il se plonge dans l'actualité de ce début d'année.

Vivre de la création numérique

Adriana de Pesters revient sur la production d'un jeu vidéo, un processus coûteux qui rassemble plusieurs corps de métier: game design, dessin, animation, programmation, sound design, composition de la musique, écriture de la narration et des dialogues, interprétation de ces derniers, traduction, production, management ou encore testing. Créer un jeu vidéo demande donc du temps et des fonds. Elle vit aujourd'hui de cela, mais est consciente qu'il s'agit d'un métier encore récent en Suisse.

Dialogue et complémentarité entre les arts, financement, thématiques liées à la nature et impact écologique, la création numérique en est à ses débuts et les interrogations autour de ces formes artistiques sont nombreuses, tout comme les artistes fourmillant d'idées à exprimer à travers ces différents formats.

---
Émission diffusée sur Radio Vostok en direct du Service de la culture de Meyrin, le 12 janvier 2024
Publiée le 12 janvier 2024
Crédits photo: Carbovirium Smoke © Yoann Douillet

0:00 / 0:00